D1 (J4) : le nul face à Soyaux


Accrochées face à Soyaux, les Floriacumoises doivent se contenter d'un nul (1-1).


Favori pour ce match contre l'ASJ Soyaux, le FC Fleury 91 a plutôt bien débuté la rencontre. Dominantes dans le premier quart d’heure, les Floriacumoises ont pris l'avantage à la 12e minute. Sur un coup-franc millimétré de Dominika Grabowska, Batcheba Louis met le ballon au fond des filets de Munich (1-0). Après ce premier but, nos Lionnes ont gardé le contrôle de la partie, en mettant régulièrement du danger face au but sojaldicien. Pourtant, à l’approche de la mi-temps ce sont les bleues et blanches qui se sont procuré plusieurs actions dangereuses pour Manon Heil et sa défense.

Au retour des vestiaries, Soyaux garde la domination du match. Pendant 10 minutes, elles mettent Fleury en difficulté, jusqu’à l’égalisation. À la 56e, Bourgouin tire un corner destiné à la capitaine sojaldicienne, Siga Tandia. Cette dernière dévie le ballon vers Ipek Kaya, qui égalise le score (1-1). De nouveau en difficulté, Fleury fait un premier changement : Airine Fontaine remplace Jeannette Yango. La partie reste serrée, et la fatigue se fait sentir. D’autres changements suivent à la 78e : Fulutudilu rentre pour Kamczyk et Diakité laisse sa place à Dafeur. Pourtant, ça ne suffira pas à nos Lionnes pour prendre l’avantage.


En fin de match, les deux équipes jouent plus physique, dans l’espoir de remporter la partie. En l’espace de deux minutes, Bourgouin puis Grabowska écopent chacune d’un carton jaune. Malgré les esprits qui s’échauffent de part et d’autre, le score reste à 1-1 jusqu’à la fin de la partie.


Réaction d’après match du coach Fabrice Abriel :


“On est un peu déçus du résultat, comme contre le PSG et le PFC. On n’a pas toujours tout très bien fait pour dire qu’on mérite les points qui nous manquent, donc à nous d’être concentrés sur chaque détail. Ce qu’on peut faire de mieux techniquement, tactiquement, mentalement, physiquement, dans notre préparation individuelle, dans notre approche des matchs… Ce n’est pas tout remettre en question. C’est juste être concentré sur les détails pour faire basculer du bon côté. La saison ne fait que commencer et ça va être l’une des plus serrées qu’on n’ait jamais vues. Rien n’est perdu”


Prochain match : Rodez AF - FC Fleury, dimanche 16 octobre au stade Paul Lignon à Rodez.