F. Abriel (D1 Arkema) : « Nous sommes très contents d'avoir mis beaucoup de buts »


Retour sur la probante victoire à Saint-Etienne avec la réaction de l'entraîneur des Lionnes, Fabrice Abriel.


« Nous sommes très contents, le groupe, le staff, d'avoir gagné à Saint-Etienne. Ce n'était pas un match facile à préparer dans le sens où l'on savait que cette équipe était capable de faire une grosse entame de match, pendant les premières ; 25-30 minutes, sur un terrain pas très large avec quelques supporters des garçons qui ont apporté une bonne ambiance, c'était agréable. Cette équipe de l'ASSE, il fallait la contenir, ça a été un défi physique. En terme de qualité technique et de groupe, on savait que l'on allait faire la différence au fil des minutes. On avait remarqué que Saint-Etienne était une équipe qui prenait beaucoup plus de buts dans la dernière demi-heure, car elle se désorganisait et avait un peu plus de déchet technique et de naïveté.


L'objectif était de les mettre sous pression et comme nous avons fait à Bordeaux ou à Montpellier, de s'imposer avec beaucoup de méthode. On poursuit notre série d'invincibilité à l'extérieur. La bonne nouvelle, c'est que nous reprenons trois points sur l'actuel troisième du classement, le Paris FC. On arrive à reprendre aussi une place de quatrième puisque nous avons joué en décalé et que Bordeaux s'était imposé la veille. Sachant que la semaine prochaine, il y a un important Bordeaux-Montpellier. Nous, on jouera Guingamp. Chacun fait son parcours, mais si nous arrivons à décrocher les trois points, cela va nous permettre encore de nous installer durablement dans le haut du classement et regarder plus sereinement l'avenir.


La bonne nouvelle également, c'est que les trois attaquantes ; Maria Cirauqui, Marine Dafeur et Nikola Karczewska ont marqué. Elles ont été décisives. On savait que c'était un côté que l'on devait améliorer, car on ne fait pas partie des meilleures attaques. Nous avons cependant une bonne défense ! Nous construisons une équipe par le bas, on essaie d'être solide. C'est vrai que ce week-end, le fait d'avoir inscrit quatre buts, avec également le premier but de Rosemonde Kouassi à la suite de son entrée, c'est très bien.


Satisfait également du but de Maria, car l'on attendait aussi ce côté décisif qui lui permettra de prendre encore plus confiance. Pour Nikola, elle continue à peser sur les défenses, combinée à une Dafeur très maline sur ses déplacements. Notre gardienne, Katriina Talaslahti et notre défense, c'est solide. Cela nous a permis en début de partie de rester dans le match face à une ou deux alertes stéphanoises. Au milieu, c'était toujours le même niveau, cette qualité de bien ressortir les ballons. Grâce Yango nous permet également d'être fort et solide dans l'axe avec les créatrices Léa Le Garrec et Dominika Grabowska qui conservent le lien entre la défense et l'attaque. Toujours très intéressant quand il faut poser le jeu et transmettre.


Nous sommes très contents d'avoir mis beaucoup de buts, tout en maîtrisant le match. On se tourne vers une nouvelle semaine de travail afin de bien préparer Guingamp. Il nous reste trois matchs avant la trêve et ce que l'on va demander aux joueuses et à l'équipe, c'est 100% d'engagement pour finir très fort physiquement cette série de trois matchs et partir en vacances tranquillement. »

SAINT-ETIENNE 0-4 FLEURY

Buts : Cirauqui (39'), Dafeur (45'), Karczewska (57'), Kouassi (92')