✅ N2 (J20) : Une victoire à l'arraché !


Ce samedi, les Lions se sont imposés face à l'Entente Sannois Saint-Gratien grâce à un but d'Anthony Petrilli dans les ultimes instants de la rencontre.


Fleury poursuit donc une série de quatre victoires et un nul sur les cinq derniers matchs.


La rencontre aura mis du temps à se décanter malgré de bonnes intentions de Sorin Cucu et Sadibou Sylla sur le côté gauche. Dans les quinze premières minutes, le jeu se concentrera principalement au milieu de terrain.


Les floriacumois allaient peu à peu sortir à l'image du centre de Sylla qui lancera Petrilli mais qui sera trop court pour reprendre le ballon (19'). Après cela, la défense de l'ESSG allait se dégager in-extremis sur un corner de Florent Sauvadet reprit par Cucu (27'). Trois minutes plus tard, Sauvadet réalisera un bon numéro sur son côté, Petrilli interceptera le cuir dans la surface mais son tir fuira le cadre (30').


Bien lancé en profondeur par Sylla, Cucu centrera dans la surface en direction de Sauvadet qui enverra le ballon au fond des filets mais le but sera refusé pour une position de hors jeu (32').


La frappe dévissée de Petrilli (41') ou encore la tête de Cucu sur corner (44') n'inquièteront pas Matimbou, le portier de Sannois Saint-Gratien. Mi-temps : 0-0


Au retour des vestiaires, les intentions auront été meilleures. Nous aurons vu cependant un jeu un peu plus haché. Fleury allait tout de même faire preuve de maîtrise tout en restant vigilant et en bloc face à une équipe du Val d'Oise en manque de points et venue en Essonne pour décrocher un résultat.


Fleury sera en mouvement dans le début du second acte notamment par l'intermédiaire de Sauvadet. Il tentera de trouver le cadre à la suite d'un coup franc, en vain (50'). Il s'illustrera à nouveau en remettant le ballon au point de penalty, malheureusement, une jambe visiteuse sera sur la trajectoire (56'). Les minutes se seront poursuivies avec moins d'impact et d'occasion. Pour remédier à cela et afin d'apporter un peu de sang neuf, Habib Boumezoued procèdera à son premier changement en remplaçant Nakibou Aboubakari par Clément Badin (67') puis une dizaine de minutes plus tard, Marvyn Belliard prendra la place de Florent Sauvadet (77').


Antoine Petit, le dernier rempart du FCF91, restera vigilant jusqu'au coup de sifflet final. Il devra d'ailleurs s'employer sur un ballon dangereux à la 81e minute de jeu. Les dix dernières minutes auront été clairement à l'avantage des essonniens qui auront poussé pour prendre l'avantage dans ce match compliqué.


On aura vu dans un premier temps un bon mouvement de Belliard qui passera en retrait à Petrilli, le ballon s'envolera bien au-dessus de la transversale (83'). Les supporters présents au stade Walter Felder avaient l'envie d'exploser, la suite est une juste récompense.


Après un troisième changement pour Fleury avec la sortie de Thomas Gamiette et l'entrée d'Aimen Belaïd, Fleury allait profiter d'un corner. Il sera tiré par Badin qui trouvera une tête de l'ESSG. A l'affût aux six mètres, Bovis remettra dans les pieds de Belaïd qui remisera sur Petrilli. Le meilleur buteur du National 2 - Groupe B propulsera le cuir au fond des filets pour l'ouverture du score (87' ; 1-0).


Le match se terminera par une frayeur avec une barre transversale pour Sannois Saint-Gratien (90'+3). Mais c'est belle est bien un succès du FC Fleury 91 face à Sannois Saint-Gratien à l'issue de ce match comptant pour la 20e journée de National 2.


Prochain match ; Fleury se déplacera sur la pelouse d'Épinal, samedi 12 mars (18h, en direct sur Fuchs Sports).


A cœur vaillant, rien d'impossible.

 

NATIONAL 2 - J20

FLEURY 1-0 ENTENTE SSG

Arbitre : Mr. Henri Dutech Perez

Stade Walter Felder

COMPO FCF91 : Petit (c), Bovis, Sert, Sery, Cucu, Gamiette (87' Belaïd), Lelevé, Aboubakari (67' Badin), Sauvadet (77' Belliard), Sylla, Petrilli.

Sauzeau et Tchouatcha ne sont pas entrés en jeu.

COMPO ESSG : Matimbou, Sy, Koné, Vena, Mendy, Nauche, Mustivar, Bodet (58' Vardin), Bousnina, Dezothez (46' Bungudi), Misiak (46' Nkulu).

Raphose et Abkary ne sont pas entrés en jeu.