🗞 D1 Arkema (J6) : un duel de Lionnes


Pour cette sixième journée de championnat, les Floriacumoises se déplaçaient à Lyon pour affronter les joueuses de Sonia Bompastor. Une rencontre qui nous a tenus en haleine jusqu'aux dernières minutes.


Le mois d'octobre arrivant à sa fin, les joueuses du FC Fleury ont fait leur entrée sur le terrain en maillots roses. Bientôt en vente, cette édition limitée à 24 exemplaires permettra de contribuer à Octobre Rose. En effet, la somme récoltée sera reversée à une association qui lutte contre le cancer du sein.


-PREMIÈRE MI-TEMPS


Ce match contre l'Olympique Lyonnais était l'occasion de montrer que l'équipe peut accrocher le haut de classement, malgré ses résultats mitigés des dernières semaines. C'était aussi le retour en compétition de notre capitaine, Léa Le Garrec, suite à sa fracture du poignet.


Dès les premières minutes, les Lyonnaises ont pris l'avantage en prenant possession du ballon et se créant plusieurs occasions (6e, 10e). Face à cette pression continue, les joueuses du FC Fleury étaient coriaces et contraient fermement les actions adverses. Rosemonde Kouassi en a même trop fait, en prenant un jaune à la 14e minute, sur un contact dangereux avec Perle Morroni. Douze minutes plus tard, son agressivité a été malheureusement sanctionnée d'un second carton jaune pour une semelle sur Wendie Renard. Deux jaunes valant un rouge, Rosemonde Kouassi était expulsée du terrain et les Floriacumoises devaient finir le match à 10.


Obligées de combler l'absence de leur coéquipière, les joueuses de Fabrice Abriel ont bien resserré les rangs, mettant en difficulté l'attaque lyonnaise. Les rares actions qui passaient la défense floriacumoise étaient arrêtées par Manon Heil. Peu inspirées, les Lyonnaises n'arrivaient pas à trouver la faille.


- DEUXIÈME MI-TEMPS


En seconde période, les actions lyonnaises se multiplièrent. Mais comme à la fin de la première mi-temps, elles ne trouvaient pas le chemin des filets. Bien organisées, les Floriacumoises empêchaient leurs adversaires de mener à bien leurs actions. Mais offensivement, à cause de leur infériorité numérique, elles devaient se contenter de contres pour amener le danger devant les buts de Christiane Endler. À la 59e minute, par exemple, Airine Fontaine tentait un tir, facilement intercepté par la gardienne adverse. 10 minutes plus tard, une autre action semblait prometteuse, mais Fontaine était hors jeu.


Manquant d'imagination, les remplacements se multipliaient côté lyonnais, dans un espoir d'enfin trouver le cadre. Pour Fleury, les changements permettaient à l'effectif de tenir le coup physiquement, face aux attaques constantes de Lyon. Aucune des deux équipes ne trouva pourtant le cadre avant la fin du temps réglementaire.


4 minutes de temps additionnel ont été annoncées. Alors que les Floriacumoises voyaient le match nul se profiler, Wendie Renard a fait des siennes dans la surface de Manon Heil. Reprenant de la tête un centre de Lindsey Horan, la défenseure française a envoyé le cuir au fond des filets (1-0, 92e). Elle offrit ainsi la victoire à l'Olympique Lyonnais et laissa un gtoût amer à nos Floriacumoises, qui ont pourtant fait preuve de qualités en tenant plus d'une heure à 10 contre 11.


Retour sur le match en images 📸 :