🗞️ N2 (J6) : Aussi fou que flou !


A l'occasion de la sixième journée de National 2, Fleury et Colmar se sont quittés sur un score de parité au terme d'un match aussi fou que flou.


Après une belle victoire lors de la cinquième journée sur la pelouse de Reims puis une qualification à Houilles, les Lions avaient à cœur de poursuivre sur cette belle lancée.


Cependant, les alsaciens sont venus avec des intentions revanchardes après leur élimination en Coupe de France à Biesheim.


- UNE PREMIERE PERIODE DIFFICILE

Après dix bonnes premières minutes, les Lions ont ensuite cédé du terrain face à un bloc de Colmar bien en place, compact, qui réalisait de bons décalages pour mettre à mal les couloirs floriacumois. Les percées de Florent Sauvadet qui buttera sur le gardien colmarien ou bien la frappe de Saâd Trabelsi qui sera stoppée par Seyer, le portier du SRC, seront insuffisantes pour permettre aux essonniens d'ouvrir le score devant leurs supporters.


Après des tirs trop mous de la part des colmariens, c'est bien l'équipe d'Arnaud Bey qui surprendra les floriacumois avec une ouverture du score de Lenny Stoltz (33' ; 0-1). Un but qui ne laissera aucune chance à Antoine Petit, malgré que notre dernier rempart floriacumois soit parti du bon côté.


Les visiteurs confisqueront le cuir jusqu'à la pause.


MI-TEMPS : 0-1


Au retour des vestiaires, contrariés, les floriacumois allaient revenir avec de meilleures intentions. Pour autant, les visiteurs allaient essayer d'aggraver le score à l'image de deux incursions dans la surface où Petit éloignera le danger avec vigilance.


Fleury tentera peu à peu de prendre le jeu à leur compte avec une belle frappe de Saâd Trabelsi. Malheureusement, Seyer sera sur la trajectoire (57').


Habib Boumezoued procèdera à son premier changement avec la sortie de Saâd Trabelsi et l'entrée de Marvyn Belliard (62').


Les occasions iront d'un camp à l'autre à l'instar d'un incroyable déboulé de Benigni qui réussira à s'infiltrer dans la surface pour défier Petit. Le gardien floriacumois fermera bien ses jambes pour écarter le danger.


- LES COMPTEURS A ZERO !

Les Lions se remettront à l'attaque, à l'image d'une belle course de Sauvadet, côté droit, qui se fera fauché dans la surface. L'arbitre de la rencontre ne bronchera pas et indiquera le point de penalty. Clément Badin s'en chargera et le transformera pour l'égalisation (71' ; 1-1).


L'entraîneur du FCF91 procèdera à un second changement avec la sortie de Florent Sauvadet pour l'entrée de William Vouama (76').


- BADIN PUISSANCE 2

Fleury appuiera sur l'accélérateur, ce qui emballera le match. Sur une longue course de Belliard sur le flanc gauche, le numéro 14 remisera dans la surface pour trouver la tête de Petrilli qui déviera pour Badin. Très remuant, Badin se placera au bord de la surface pour réaliser une reprise de volée qui se logera au fond des filets de Seyer. QUEL BUT ! (79' ; 2-1)


- UNE FIN DE MATCH CONFUSE

Alors que le FCF91 avait repris l'avantage, la rencontre sera arrêtée une dizaine de minutes suite à une protestation des visiteurs concernant l'action du but de Badin. Après de longues discussions avec le corp arbitral, la rencontre reprendra dans une fin de match assez flou. C'est finalement dans « les arrêts de jeu » que Colmar égalisera sur une frappe à ras de terre de Papa Ibou Kébé (90'+ ; 2-2).


La rencontre se terminera sur ce score de parité.


FIN DU MATCH : 2-2

 

NATIONAL 2 - J6

FLEURY 2-2 COLMAR

Stade Walter Felder

Arbitre : M. Olivier Louison


TEAM FCF91 : PETIT, BELAID, SERT, SERY, BOVIS, GAMIETTE, BADIN, TRABELSI (62' BELLIARD), SAUVADET (76' VOUAMA), PETRELLI, LAVIGNE


TEAM SRC : SEYER, GISSELBRECHT, MUNICH, KNOEPFFLER, DIAWARA, GRIMM (64' BAKA), JACQUAT, JACQUAT (78' EL KATCH), KEBE, GHERARDI (72' BELAHMEUR)